« Nous serons au rendez-vous de toutes les concertations à venir »

Une consultation élargie en faveur du plein emploi et du bon emploi

L’enjeu de la mission de préfiguration était de proposer les grands jalons d’une feuille de route collective pour les prochaines années. La mission pilotée par Thibaut Guilluy s’est donc attachée à multiplier les modalités d’échange avec les différentes parties prenantes autour de thématiques telles que la communication et l’aller vers, le diagnostic et l’orientation, l’accompagnement des personnes, la formation, les droits et devoirs des bénéficiaires, les services aux employeurs et aux conseillers, la gouvernance et le pilotage et les outils numériques.

Ainsi, les 10 principes clés mis en avant nous semblent totalement pertinents au regard de la nécessité de concilier plein emploi et bon emploi pour persuader un nombre croissant de nos concitoyens, parfois découragés par des années de chômage de masse, qu’ils détiennent des compétences recherchées par les entreprises.

« Nous serons au rendez-vous de toutes les concertations à venir »

Ces principes qui valorisent les coopérations se situent dans le prolongement direct des partenariats très denses et actifs déjà noués entre notre profession, Pôle emploi et les Missions locales (Lire l’article de P. Lévy). Elles constitueront également un cadre cohérent dans lequel les conventions bilatérales signées avec plusieurs enseignes pourront s’inscrire harmonieusement, qu’il s’agisse de fixer des objectifs d’accès à l’emploi et à la formation pour certains publics ou d’expérimenter l’accès aux données relatives aux demandeurs d’emploi via des API.

Nous serons donc naturellement au rendez-vous de toutes les concertations à venir, qui permettront de décliner ces principes clefs en axes d’action concrets et territorialisés : organisation de job dating, mise en place du mentorat, mobilisation conjointe des POEC au bénéfice des demandeurs d’emploi et autres innovations !

Focus sur les 10 principes clefs

  1. L’inscription auprès de l’opérateur France Travail de toutes les personnes ayant besoin d’un emploi et une orientation selon des procédures communes et des outils partagés afin de garantir à chacun un accompagnement à l’emploi adapté et sans ruptures : « plus personne au bord de la route ! »
  2. Garantir des parcours de retour à l’emploi « sans couture » adaptés au niveau d’autonomie et aux besoins de chacun. Investir dans des accompagnements réellement intensifs et personnalisés pour ceux qui en ont besoin – avec le principe d’un référent unique et d’une mobilisation de la personne « 15 à 20 heures par semaine »
  3. Un contrat d’engagements réciproques France Travail où les engagements de tous seront vraiment suivis
  4. Aider les entreprises à recruter plus simplement et plus rapidement et à s’ouvrir à tous les talents possibles pour créer in fine plus d’emplois durables
  5. Un accès à la formation plus ciblé sur les plus éloignés de l’emploi, des achats de formations plus directement dictés par les besoins des employeurs et la constitution de communs numériques pour rendre le tout accessible et pilotable
  6. La transformation du système d’information de Pôle emploi en plateforme de données et de services numériques communs, à la disposition de tous et avec la participation de tous, avec des services digitaux accessibles, interopérables avec les systèmes d’information de tous les acteurs, et le partage de la donnée comme règle du jeu
  7. Un projet qui nécessite un vaste plan d’accompagnement des professionnels assurant le lien avec les publics : l’Académie France Travail pour se former ensemble et la communauté France Travail pour partager et coopérer entre professionnels de chaque territoire
  8. Transformer Pôle emploi et mettre par ailleurs en place une gouvernance duale, simplifiée et territorialisée de l’écosystème de l’emploi, de la formation et de l’insertion pour sortir des silos, agir au plus près du terrain et assurer un pilotage transparent des résultats sur la base d’objectifs partagés 
  9. Un pilotage par les résultats et des indicateurs communs qui guident la stratégie et l’action du local au national
  10. Un projet qui se construit graduellement par et pour l’ensemble des acteurs dans une logique d’investissement social

Pour consulter les archives des éditos : Consulter les éditos du Blog 

Isabelle Eynaud-Chevalier
Isabelle Eynaud-Chevalier
Isabelle Eynaud-Chevalier est la Déléguée générale de Prism'emploi.

Ses autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles associés

Derniers articles

Professionnaliser la lutte contre l’illettrisme et l’illectronisme

L'illettrisme touche 2,5 millions de personnes en France dont près de la moitié d’entre elles a plus de 45 ans. Ces personnes ont été scolarisées, parlent français et exercent une activité professionnelle mais elles ne maîtrisent pas les fondamentaux de la lecture, de l'écriture ou du calcul. Notre secteur, comme tous ceux qui emploient un grand nombre de personnes peu qualifiées, est au premier rang pour contribuer à lutter contre ce phénomène qui fragilise l’employabilité de toutes les personnes concernées.

Grégoire Loiseau

Professeur à l’Université de Panthéon-Sorbonne, Grégoire Loiseau commente le jugement du conseil de prud’hommes de Paris du 9 janvier 2023 concernant une plateforme de mise à disposition de personnel.

« L’accompagnement humain est la clé de l’efficacité des partenariats territoriaux »

Quelles sont les différentes clés de voûte de la coopération territoriale sur les sujets emploi et formation à l’échelle d’une région? Par leur action quotidienne...

Vous souhaitez recevoir les derniers articles ?

Abonnez-vous à nos alertes.