La GPEC, outil stratégique des RH

La GPEC, ou gestion prévisionnelle des emplois et des compétences : guide et outil stratégique des ressources humaines, fondé sur le management des compétences.

La GPEC permet à l’entreprise d’anticiper les évolutions socio-économiques, technologiques ou organisationnelles et d’adapter les emplois et compétences des salariés pour faire face à ces évolutions. Elle permet ainsi aux collaborateurs de sécuriser leurs parcours professionnels et à l’entreprise, de pérenniser son activité.

Dans un contexte marqué par des crises économiques, sanitaires ou géopolitiques et des enjeux de transformation numérique et écologique considérables, la GPEC est une démarche plus que jamais indispensable à tous les secteurs. Elle l’est encore plus dans la branche du travail temporaire qui doit faire preuve d’une agilité particulière pour préserver ses activités et ses emplois.

Cliquer sur Lecture pour écouter le podcast

« Nous prévoyons également de lancer une étude avec l’observatoire de l’intérim et du recrutement, sur les évolutions des métiers des salariés permanents et de réactualiser leur cartographie »

Laure Alekan
Laure Alekan
Laure Alekan est chef de projet GPEC (Gestion Prévisionnelle de l'Emploi et des Compétences) chez Prism'emploi.

Ses autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles associés

Derniers articles

Pas de plein emploi sans les seniors !

Au coeur du débat autour de la réforme des retraites se trouve la question épineuse de l’emploi des seniors. Aujourd’hui, le taux d’emploi des seniors (55-64 ans) atteint seulement 53,8% selon les chiffres publiés par la Dares en avril 2022.

Myriam El Khomri

Myriam El Khomri, directrice du conseil du Groupe DIOT-SIACI, répond aux questions du Blog sur les leviers dont dispose la branche du travail temporaire pour progresser en matière de santé et de sécurité au travail.

Cap vers le plein emploi !

Dès l’ouverture de la REF 2022, la Première ministre Elisabeth Borne a donné le ton d’une ambition partagée au service du plein emploi pour notre pays, en affirmant avec force qu’ « il n’y aura pas de plein emploi sans bon emploi ». Elle appelle donc tous les acteurs à se mobiliser pour lever les différents freins à cet objectif et cheminer vers un marché du travail plus attractif et inclusif.

Vous souhaitez recevoir les derniers articles ?

Abonnez-vous à nos alertes.