Jean Bassères, Directeur général de Pôle emploi, présente l’accord signé entre Prism’emploi et Pôle emploi

Face à une crise économique et sociale sans précédent, Pôle emploi et Prism’emploi ont signé le 12 mai 2021, un accord cadre national d’une durée de trois ans pour renforcer leur coopération. Les deux acteurs s’engagent à mobiliser conjointement leurs ressources et leurs expertises pour améliorer le retour à l’emploi des demandeurs d’emploi et des salariés intérimaires et à répondre aux besoins en recrutement des entreprises.

S’adressant aux entreprises de travail temporaire, Jean Bassères déclare :

« On veut vous faciliter l’usage de notre banque de profils et de compétences, pour tenir compte de vos besoins particuliers »

Ce partenariat a pour objectif de pallier la pénurie de compétences et de façon générale de développer des synergies territoriales entre les deux réseaux.

Extrait du webinaire Prism’emploi/Pôle emploi du 12 mai 2021

« Nous avons de nombreux axes de collaboration possibles : l’organisation d’événements en commun, la mobilisation de nos offres de services et une expérimentation innovante d’un parrainage de demandeur d’emploi par un salarié intérimaire »

En signant cet accord, Pôle emploi et Prism’emploi, organisations aux missions complémentaires, ont ainsi souhaité renforcer leurs relations et l’efficacité de leurs dispositifs en coordonnant mieux leurs initiatives dans les territoires.

Prism'emploi
Prism'emploihttp://prismemploi.eu
Prism’emploi - Professionnels du recrutement et de l’intérim - est l’organisation professionnelle, qui regroupe plus de 600 entreprises de toutes tailles, présentes sur l’ensemble du territoire grâce à leurs 10 000 agences d’emploi.

Ses autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire !
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles associés

Derniers articles

Professionnaliser la lutte contre l’illettrisme et l’illectronisme

L'illettrisme touche 2,5 millions de personnes en France dont près de la moitié d’entre elles a plus de 45 ans. Ces personnes ont été scolarisées, parlent français et exercent une activité professionnelle mais elles ne maîtrisent pas les fondamentaux de la lecture, de l'écriture ou du calcul. Notre secteur, comme tous ceux qui emploient un grand nombre de personnes peu qualifiées, est au premier rang pour contribuer à lutter contre ce phénomène qui fragilise l’employabilité de toutes les personnes concernées.

Grégoire Loiseau

Professeur à l’Université de Panthéon-Sorbonne, Grégoire Loiseau commente le jugement du conseil de prud’hommes de Paris du 9 janvier 2023 concernant une plateforme de mise à disposition de personnel.

« Nous serons au rendez-vous de toutes les concertations à venir »

La mission pilotée par Thibaut Guilluy vient de publier son rapport sur France Travail. Prism’emploi a activement participé aux travaux préparatoires qui ont abouti à sa production au titre des services aux entreprises. Notre organisation se félicite des propositions ambitieuses et modernes dans lesquelles nous reconnaissons l’écho des propositions, responsables et pragmatiques de notre profession !

Vous souhaitez recevoir les derniers articles ?

Abonnez-vous à nos alertes.